Forum d'anthropologie et d'ethnologie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Introduction à l'anthropologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mariounette
Doyenne
avatar

Nombre de messages : 199
Localisation : près de Lyon
Date d'inscription : 01/06/2005

MessageSujet: Introduction à l'anthropologie   Mer 1 Juin à 18:47

Précisions préliminaires
L’anthropologie se pose comme principale question la compréhension de l’unité de l’homme et de la diversité des cultures. Elle est née avec la découverte et de la connaissance d’autrui, avec la reconnaissance de l’altérité, de l’acceptation de l’homme en tant que semblable et autre à la fois. C’est donc une naissance qui correspond à une prise de conscience de la variabilité de l’homme dans l’espace et dans le temps. L’homme en est ainsi venu peu à peu à se considérer lui-même comme objet d’étude. La naissance d’une réelle ethnologie peut se situer dans la seconde moitié du 19e siècle, avec l’évolutionnisme. En effet c’est dans les années 1860 – 1890 qu’elle se donne une problématique, une méthode et une organisation professionnelle.
On essaie de comprendre comment peuvent se superposer dans un même temps et un même espace des cultures et sociétés différentes. On devient alors l’observateur de notre propre comportement.

On confond souvent ethnologie, ethnographie et anthropologie. Leur distinction fut posée en 1958 par Claude Lévi-Strauss, grand théoricien structuraliste.
Il les définit ainsi :
Ethnographie : c’est le premier stade de la recherche : observation et description, travail de terrain. Il en résulte une monographie portant sur un groupe suffisamment restreint pour que l’auteur ait pu rassembler la majeure partie de ses informations grâce à une expérience personnelle.
Ethnologie : elle constitue le premier pas vers la synthèse. Sans exclure l’observation directe, elle tend à des conclusions suffisamment étendues pour qu’il soit difficile de les fonder exclusivement sur une connaissance de première main, non théorisée. Elle comprend donc l’ethnographie comme sa démarche préliminaire et en constitue le prolongement.
Anthropologie : elle vise à une connaissance globale de l’homme, embrassant son sujet dans toute son extension historique et géographique, aspirant à une connaissance applicable à l’ensemble du développement humain et tendant à des conclusions positives ou négatives (selon le courant auquel l’auteur appartient) mais valables pour toutes les sociétés humaines depuis la grande ville moderne jusqu’à la plus petite tribu mélanésienne.

Les grands champs de l’anthropologie
L’anthropologie physique et biologique : elle s’occupe de problèmes tels que celui de l’évolution de l’homme à partir de formes animales, de sa distribution actuelle en groupes distingués par des caractères anatomiques ou physiologiques. Elle s’intéresse à la construction physique de l’être humain et est très proche des sciences naturelles (elle s’étudie d’ailleurs de préférence en fac de médecine). La notion de race ici ne veut rien dire (même si beaucoup ont, au 19e siècle, tenté d’établir la supériorité de certains groupes humains par rapport à leurs caractères physiques) : l’homme est plus le résultat d’échanges génétiques au travers de la planète que le représentant d’une certaine catégorie.
L’anthropologie sociale et culturelle : selon Lévi-Strauss, l’homme peut être défini comme animal faiseur d’outils ou comme animal social. Si on le considère comma animal faiseur d’outils, on part des outils et on va vers les institutions en tant qu’outils qui rendent possibles les relations sociales. C’est l’anthropologie culturelle. Elle aspire à connaître l’homme total envisagé à partir de ses productions, de la transmission de la culture, des formulations individuelles et des contacts entre les cultures. Si on le considère comme animal social on part des relations sociales pour atteindre les outils de la culture au sens large du terme en tant que moyen par lequel les relations sociales sont maintenues. C’est l’anthropologie sociale. Elle aspire à connaître l’homme total à partir de ses représentations de la réalité, différente selon les individus.
Les différentes cultures sont toutes des constructions humaines. Elles se contredisent, mais ont toutes une légitimité.
L’anthropologie préhistorique : elle vise à la connaissance des cultures ayant existé avant l’histoire, depuis les origines de l’humanité jusqu’à l’invention de l’écriture.
L’anthropologie de la communication : elle cherche à voir dans les comportements des hommes entre eux, conscients ou non, dans leurs échanges, l’impact de leur culture.
L’anthropologie de la parenté : elle étudie les divers systèmes de parenté régissant les différentes sociétés et leur rôle dans celles-ci (politique, économique, de maintien de l’ordre social, etc.).
L’anthropologie religieuse : son domaine est très étendu. Elle va de l’étude des rites sacrés des sociétés animistes à celle des grandes religions du Livre, de la magie la plus élémentaire en apparence à la religion la plus institutionnalisée. Le sacré est présent dans toute la vie quotidienne, même s’il ne se voit pas. C’est donc un champ récent de l’anthropologie, notamment en ce qui concerne les grandes religions monothéistes, longtemps laissées de côté par les théoriciens qui s’évertuaient s’intéresser seulement à l’Autre, à l’exotique au différent de nous.
L’anthropologie de la nature : elle étudie l’homme dans ses relations à son environnement naturel, à ses moyens pour s’y adapter et l’adapter et pour l’utiliser à des fins de perpétuation de sa société.
L’anthropologie du corps et de la santé : les rapports de l’homme au corps, à la maladie (aussi bien physique que psychique), etc.
• Et il y en a encore beaucoup d’autres, mais ceux-ci sont les principaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Introduction à l'anthropologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dexter (Introduction)
» Sons of Anarchy (Introduction)
» Weeds (Introduction)
» introduction de métal dans le verre en fusion?
» Les 4400 (Introduction)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Choc de Cultures :: Anthropologie - Théorie :: Théorie - Champs et méthodes-
Sauter vers: